Les écolos méritent bien mieux !

cecile-duflot-photo-drC’est la rentrée politique cette semaine avec son lot d’universités d’été, de conventions et autres petites phrases. Le gouvernement s’est remis au travail en se réunissant en Conseil des ministres, les frondeurs du PS cherchent à se faire entendre et dans l’opposition, Alain Juppé a dégainé en annonçant sa candidature à l’élection présidentielle de 2017 via la primaire de l’UMP prévue en 2016, au moment où tout le monde attend la confirmation ou non du retour de l’ex-agité de l’Elysée dans la vie politique.

Tandis que tout le monde rentre de vacances ou s’apprête à le faire, Cécile Duflot a profité de la rentrée politique d’Europe Ecologie Les Verts pour faire parler d’elle et dire tout le bien qu’elle pensait du président de la République et d’un gouvernement auquel elle a pourtant fait partie. En effet, au travers un bouquin, l’ancienne ministre du Logement exprime sa (forte) déception envers François Hollande et règle âprement ses comptes avec Manuel Valls en qui elle voit une version de gauche de Nicolas Sarkozy. L’un comme l’autre y prennent pour leur grade et l’ancienne ministre d’exprimer son désarroi face à la politique menée depuis deux ans.

La charge n’a pas manqué d’être violente et n’est surtout pas anodine à plusieurs titres. Six mois après le départ des écologistes du gouvernement, Cécile Duflot cherche à solder les comptes avec un exécutif qu’elle considère comme autiste et surtout éloigné des objectifs et promesses de campagne. Une envolée qui séduira sans doute l’aile gauche d’Europe Ecologie Les Verts qui n’est plus à une critique près du gouvernement et du Parti socialiste et qui verra dans le bouquin de la dame Duflot, une bouffée d’air frais venue d’une femme qui n’a pas hésité à dire tout haut, ce qui beaucoup pensent tout bas.

Toutefois, un tel tacle n’est pas sans effet et surtout sans conséquence notamment dans les rapports, déjà bien compliqués, entre le PS et EELV. Se considérant toujours dans la majorité, les écolos étaient dans une logique de soutien critique envers la stratégie menée par l’exécutif, histoire de bénéficier d’un meilleur rapport de force. Autrement dit, être critique envers le gouvernement et le PS sans pour autant insulter l’avenir dans le cadre, tout particulièrement, des prochaines échéances électorales, ô combien importantes pour EELV. Or, en agissant de la sorte, Cécile Duflot met sacrément dans l’embarras la direction d’EELV qui a tout intérêt à conserver d’excellents rapports avec le Président de la République et le Premier ministre.

7770971689_francois-hollande-et-cecile-duflot-le-7-juin-2012-au-palais-de-l-elysee

Il va sans dire que le livre de Duflot a plutôt été froidement accueilli par les cadres écologistes pour les raisons évoquées précédemment. Mais cela confirme également les ambitions de l’ancienne ministre : cela n’est plus tellement une hypothèse, l’ancienne secrétaire générale des Verts veut se présenter à la présidentielle de 2017 et, à travers son essai, cherche à se démarquer de la politique gouvernementale actuelle pour marquer des points. C’est certes louable de sa part mais en agissant de la sorte, l’ancienne ministre risque de mettre à mal la crédibilité de son parti mais également la sienne. Plutôt que de faire preuve de responsabilité politique, Cécile Duflot adopte une attitude finalement stérile et puérile, ce qui ne risque pas d’améliorer son capital sympathie et surtout son image déjà bien écorchée par les Guignols !

Bien dommage car Europe Ecologie Les Verts méritent mieux ! Bien mieux ! Et pas sur que le livre de Duflot va améliorer leur cas au sein de la majorité !

3 thoughts on “Les écolos méritent bien mieux !

  1. 22 août 2014 at 10:34

    Mais cela confirme également les ambitions de l’ancienne ministre

    ouais , 1% aux prochaines élections , et encore , c’est pas sûr

  2. 22 août 2014 at 11:38

    Comment avez-vous fait pour lire ce livre qui n’est pas encore paru ?

    1. gilles
      22 août 2014 at 12:57

      Je ne parle pas du livre en question, mais de l’attitude de Cécile Duflot ! Relisez le billet !